Arrière petite-fille du Capitaine au long cours Louis-Barthélémy Morin, amiral d'un pays sans accès à la mer, qui fut nommé, après maintes aventures et mésaventures, Prince Royal de Birmanie et Prince du Bélouchistan, Sophie de Boissieu ne peut qu’être attirée par l’aventure entrepreneuriale…

« De l’audace, toujours de l’audace, encore de l’audace ! » Disait Danton.

Baronne déchue, princesse du Bélouchistan et faiseuse d’histoires, Sophie de Boissieu est fière du patrimoine historique, culturel et décoratif français. Sophie a suivi une formation de dessin et Arts Graphiques à l’école Met de Penninghen (ESAG) de Paris, ancienne Académie Jullian, là même où étudièrent Louis Armand, Grant Wood, Buffet, Marcel Duchamp, Henri Matisse et bien d’autres encore depuis sa création en 1867.

Depuis plus de 30 ans, elle s’emploie à étudier les différents mouvements décoratifs français, à les transmettre en les réinterprétant graphiquement : — D’une part pour les mettre au goût du jour (changer un trait, un monument, une couleur) — D’autre part pour les adapter aux différentes cultures (changer un arbre, un mouvement, un regard, etc.).

Sophie a étudié de façon approfondie le mécanisme de création graphique des Toiles de Beautiran pour les reproduire en les adaptant au techniques modernes. Elle est l'instigatrice d'un ouvrage savant sur les Toiles de Beautiran:

"L'incroyable aventure des indiennes de Beautiran" par Jean Rembert, édition "faiseuse d'histoires", collection mémoire d'histoires. (en vente sur www.amazon.com)

Elle réaffirme également l’importance de la langue française qui doit être défendue sans relâche contre l’assaut de la langue anglaise qui finira par appauvrir nos raisonnements faute d’une connaissance approfondie du français.

Elle collabore, entre autres, en tant que styliste, avec la société Beauvillé (www.beauville.com), créatrice de linge de table, depuis plus de 25 ans, créant ainsi un certain nombre de succès comme Raphaello en 1992 et Voltaire en 2014 ou Aquarius en 2015. Beauvillé vend son linge de table dans le monde entier.

Dans la continuité de son travail, elle lance une collection de bijoux, boucles d'oreille, pendentifs et barrettes Dixmude, à la manière des décorations militaires, destinée aux boutiques de musées et plus généralement à tous ceux qui aiment la France, son style et son Histoire . Ses collections sont vendues au Japon (Isetan, Printemps Ginza, Matsuya, Sourire, etc.).

Sophie de Boissieu, développe parallèlement la thématique du nain de jardin à travers l’Histoire.

Une façon inattendue et amusante d'allier deux passions : le dessin et l'histoire.

Dernière aventure : La naissance de « Mr Nain » en 2015, issu de l’union de Sophie de B. et d’Eric J.

Ainsi, elle s’autorise à explorer toutes les formes d’Art Appliqué, allant du dessin au modelage en passant par l’écriture, en respectant toujours son fil rouge la réinterprétation du patrimoine culturel et décoratif français.

Sophie de Boissieu est chevalier de la légion d'honneur.

plus...